Wavrin

Site officiel de la ville de Wavrin

ACCES DIRECTS

Vous êtes ici : Accueil / Sports, culture, loisirs / Culture / Wavrin et la culture

Wavrin et la culture

- Un touriste
Découvrez l'histoire de la Ville ; de son étymologie à aujourd'hui...

Wavrin et l'Histoire

Au début du XIème siècle, “Wavrin” figure dans un assez grand nombre de chartes mais écrit de plusieurs façons comme Wavring en 1107, Wafrin en 1147, Waverin en 1193 et Wavering en 1209.

Dès le XVème siècle, l’orthographe paraît définitivement fixée : désormais, le nom du village s’écrit WAVRIN.

L’étymologie de l’appellation semble venir du saxon waege-hring signifiant “cercle de flots”, ce qui dépeint bien l’aspect du village qui devait être battu par les eaux avant le dessèchement du grand marais.

Wavrin dispose aujourd’hui d’un territoire de 1355 hectares peu urbanisé, le point culminant étant situé à 22 mètres d’altitude au lieu-dit “les Combes”, sur la route de Fournes (rue Jean Moulin), vers le château de la Vallée. Le point le plus bas se situe au marais de la Fontaine.

Autrefois, la population était évaluée en feux ou foyers et l’on en dénombrait 72 en 1485 pour environ 500 habitants.

A la Révolution, il y avait 380 feux pour approximativement 2400 habitants, soit des familles de 6 à 7 personnes en moyenne, ce qui était assez courant jusqu’au milieu du XXème siècle.

Actuellement nous sommes 7800 habitants pour approximativement 2900 logements.

Wavrin se composait, jusqu’au début du siècle dernier, d'une succession de hameaux aux noms encore parfois usités. Ainsi 12 quartiers étaient dénombrés : Quinquibus, le Moulin et la Vallée, la Nouette ou Noviette, le Carnoye, Coulin, Lattre, La Ville, La Fontaine et le Quesnoy, Le Marais de Lattre, le Marais de la Ville, le Bourg et le Vert Touquet.